in

Conflits familiaux : 6 conseils pour les éviter durant les réunions de famille

Crédits : iStock
Conflits familiaux : 6 conseils pour les éviter durant les réunions de famille
noté 5 - 1 vote

Durant les réunions de famille, il n’est pas rare que la tension monte rapidement entre certains membres. Si vous vous retrouvez souvent au centre de ces conflits, cet article est fait pour vous. Pour éviter de vous énerver et de gâcher ce moment pour tout le monde, nous vous donnons 6 conseils pour vous canaliser et éviter le conflit.

1/ Sachez que ça se passe pareil dans toutes les familles

Rassurez-vous, dans toutes les familles y a des conflits plus ou moins importants. Les réunions familiales sont des événements propices aux petits règlements de comptes. Mais ce n’est pas une raison pour les éviter, car il est très important de passer du temps avec son entourage. Et même si vous êtes le fouteur de troubles habituel, sachez que votre famille tient certainement à votre présence pendant ces moments. Alors ne fuyez pas.

2/ Arrêtez de chercher à tout contrôler

Essayez d’observer et de comprendre les situations avant d’essayer de les contrôler. Certaines vous échapperons certainement, mais laissez-les advenir sans intervenir, c’est la voie pour être plus heureux, plus équilibré et davantage dans la compassion de votre entourage.

3/ Ne niez pas vos émotions

Si lors de la réunion vous sentez que vous êtes stressé(e), énervé(e) ou encore frustré(e), prenez en compte vos émotions. Il est inutile d’essayer de les faire disparaître car, généralement cela ne fait qu’empirer les choses. Concentrez-vous sur vos émotions et sur les sensations physiques qui les accompagnent, et dites-vous que des milliers de personnes ressentent ça actuellement dans le monde. Cela vous permettra de vous sentir moins seul(e) dans votre détresse, et de relativiser sur ces sentiments.

4/ Transformez vos pensées négatives en opportunités à saisir

Lorsque la déception, l’irritation, la gêne, le ressentiment, la colère, la jalousie ou encore la peur font surface, ils agissent comme des messagers. En effet, ces émotions permettent de savoir où ça bloque, et nous offrent l’opportunité de prendre le dessus. Nous ne vous demandons pas ici de contrôler vos émotions, mais de les comprendre et d’y réfléchir, ce qui vous permettra certainement de trouver une solution pour y remédier et vous sentir mieux.

5/ Acceptez votre part obscure

C’est lorsqu’on reconnaît notre part obscure, et seulement à ce moment-là, que nous pouvons prendre en considération celle des autres. Faites le tour de vos défauts et acceptez-les, ensuite vous pourrez comprendre les défauts des membres de votre famille, et donc mieux gérer les éventuels conflits.

6/ Arrêtez d’en vouloir aux autres

En vouloir aux autres est un système très répandu pour se rassurer, et pour se sentir bien avec soi-même. Or, ce n’est pas du tout la solution pour entretenir un bon relationnel avec sa famille. C’est un moyen de protéger son cœur. De cette manière, plutôt que de nous approprier cette douleur, nous nous débrouillons pour nous mettre à l’abri. Prenez en compte les sentiments et émotions humaines de vos interlocuteurs, et ne soyez plus autant rancunier. Cessez de vouloir savoir qui  a raison et qui a tord, et communiquez, c’est la clé pour que tout se passe correctement.

Source