in

Famille : “Je n’arrive pas à dire “je t’aime” à mes parents.”

Crédits : Pexels
Famille : “Je n’arrive pas à dire “je t’aime” à mes parents.”
noté 5 - 2 votes

Bonjour,

Je réfléchis de temps en temps sur moi-même, et j’ai réalisé il y a peu qu’il m’était impossible de dire “je t’aime” à mes parents, alors qu’avec mon ami, pas de souci.

Je n’ai jamais été privée d’amour, ma mère me faisait souvent des câlins (c’est une femme de caractère), d’ailleurs, malgré mes 23 ans, elle continue à m’en réclamer, et parfois, me demande si je l’aime.
Dans ces moments, je suis horriblement gênée et mal à l’aise, nous avons pourtant une relation complice, et nous discutons de beaucoup de choses sans aucune gêne.

Pourquoi suis-je bloquée avec eux, avec ma mère surtout ? (mon père est moins expressif donc pas d’épisodes gênants).

Bonjour,

Pour certains, exprimer ses sentiments auprès de ses parents est tout à fait naturel, et pour d’autres cela relève d’une épreuve. Ces trois petits mots sont pourtant simples à prononcer, mais une fois le moment venu, il n’est pas rare de faire un blocage.

Il y a plusieurs explications possibles au fait que vous n’arriviez pas à dire à vos parents que vous les aimez.

Lorsqu’on est enfant, nous sommes éduqués pour dire “je t’aime” à nos parents. En effet, c’est ancré dans les mœurs. Mais une fois adulte, ceci s’avère plus complexe. À 20, 30, 40 ans et plus, oser dire “je t’aime” est une prise de risque bien plus importante car, on est conscient de la valeur de ces mots.

Dire “je t’aime”, c’est oser montrer son amour, entrer dans l’intimité. Parfois, même si on a envie de le dire, on peut inconsciemment craindre que notre interlocuteur ne soit pas prêt à cela.

Le blocage peut également être dû à un ressentiment que vous éprouvez envers vos parents. Il est, en effet, très compliqué de dire un “je t’aime” sincère à quelqu’un à qui l’on en veut encore pour quelque chose du passé. Dans ce cas, il faut d’abord être capable de dire “je t’en veux”, et après il sera possible de révéler vos sentiments. Si vous n’arrivez pas à trouver les mots pour vous expliquer avec vos parents, vous pouvez consulter un psychothérapeute avec lequel vous pourrez faire le point sur la situation, et vous donner des conseils sur comment aborder le sujet de vos ressentiments avec vos parents.

Il est important de dire “je t’aime” à vos parents, même s’il faut du courage pour se lancer. Il ne faudrait pas que vous regrettiez d’avoir gardé vos sentiments pour vous une fois qu’il sera trop tard. “Je t’aime” est un mot tendre, et c’est une source d’équilibre entre les parents et les enfants, et ce à tout âge. Alors mettez votre fierté et votre pudeur de côté et lancez-vous, vous serrez certainement soulagée. Et sachez que même si vous ne le dites pas, ils savent certainement que vous les aimez. Les actes comme les câlins sont parfois plus démonstratifs que des mots.

Psychik.

Si vous aussi vous avez une problématique concernant votre vie sentimentale, le travail, la famille ou encore votre développement personnel, envoyez-nous votre message. Nous y répondrons avec attention et bienveillance, le tout dans les meilleurs délais.

→ Accès au formulaire 

Articles liés :

Le syndrome de l’enfant unique existe-t-il ?

Conflits familiaux : 6 conseils pour les éviter durant les réunions de famille

Sexualité : 7 conseils pour en parler avec son ado