in

“Je souffre d’un sentiment de solitude”

Crédits : Pxhere
“Je souffre d’un sentiment de solitude”
noté 5 - 2 votes

Christine, 45 ans.

Bien le bonjour,

J’essaie en permanence de combler un vide que je ressens à l’intérieur de moi et qui finit toujours par se transformer en angoisses. Il y a des moments où je n’en peux plus, notamment les week-end où je redoute d’être seule.

J’ai 45 ans, mes amies et amis sont en couple et moi je ne rencontre que des déboires amoureux. Certes, je fais tout pour être zen mais je ne supporte plus l’approche des fins de semaines…
Avez-vous des conseils à me donner pour arrêter cette souffrance qui me ronge de l’intérieur ?

Bonjour Christine,

La solitude affective que vous ressentez est tout à fait compréhensible. Votre message laisse à penser que vous vous sentez seule car vous n’êtes pas entourée d’un partenaire, et que celui-ci pourrait combler votre solitude. Or, un couple qui fonctionne bien est formé par deux individus qui sont capables de vivre seul l’un et l’autre.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec votre solitude et qu’elle vous pèse, je vous conseille d’appliquer une technique simple et efficace. Il s’agit de rédiger une lettre adressée à votre vide. Dans cette lettre, écrivez tout ce que vous ressentez, ce qui vous gêne, vos envies, vos angoisses… Cette lettre vous permettra de prendre du recul, de vous débarrasser d’un poids, mais aussi de relativiser sur votre situation. Une fois cette mise au point avec vous-même terminée, essayez d’apprécier votre propre compagnie.

Apprenez à apprivoiser cette solitude. Acceptez de voir le verre à moitié plein et non plus à moitié vide. Ainsi, voyez tout ce que vous possédez et non ce qu’il vous manque. Vous mettre dans cet état d’esprit devrait déjà vous faire sentir un peu mieux. Car oui, la solitude à aussi des aspects positifs. Au lieu d’appréhender l’approche des fins de semaine, planifiez des activités dont vous en avez vraiment envie. Personne n’est là pour vous imposer des limites et vous empêcher de réaliser vos rêves. Alors profitez d’être seule pour faire tout ce que vous voulez, et permettez-vous d’être heureuse ! Et c’est d’ailleurs peut-être en faisant les choses que vous aimez que vous rencontrerez quelqu’un qui vous correspondra, et avec qui vous continuerez d’être heureuse par la suite. Alors inscrivez-vous à des clubs, partez faire des voyages, allez vous promener(…).

Psychik.

Si vous aussi vous avez une problématique concernant votre vie sentimentale, le travail, la famille ou encore votre développement personnel, envoyez-nous votre message. Nous y répondrons avec attention et bienveillance, le tout dans les meilleurs délais.

→ Accès au formulaire 

Articles liés :

Timidité : Ces choses que seuls les timides peuvent comprendre

Confiance en soi : les 3 étapes clés