in

5 conseils pour faire durer l’amitié

Crédits : Pxhere
5 conseils pour faire durer l’amitié
noté 5 - 1 vote

L’amitié est très importante pour être épanoui dans la vie. Mais pouvoir en profiter pleinement, encore faut-il que celle-ci dure dans le temps. Comme en amour, en amitié les chemins peuvent parfois être semés d’embûches, et il faut savoir les surpasser. Voici les 5 clés d’une amitié qui dure.

1/ Modérez vos attentes

L’être humain peut difficilement s’empêcher d’avoir des attentes exigeantes concernant son relationnel. Que ce soit au travail, en amour ou en amitié, il nous arrive souvent d’être déçus car nous espérions davantage d’autrui. Plus nos attentes sont élevées et focalisées sur une personne, plus le risque d’être déçu s’accroît.

Il est important de prendre en considération que notre ami n’est pas la même personne que nous, il agit et réagit donc avec sa propre culture, ses émotions, sentiments, etc. C’est pour cela qu’il faut lui accorder le droit à l’erreur. Si vous attendez quelque chose de votre ami, dites-lui ou envoyez-lui des signes. Car celui-ci ne peut pas deviner vos attentes en envies du moment.

2/ La gratitude

En amitié, il est très fréquent que nous tenions la relation comme acquise. Mais comme dans toute relation, rien n’est jamais acquis et il faut savoir l’entretenir. Ne tenez pas sa loyauté, sa présence, sa générosité ou encore son empathie comme des évidences. Prenez soin d’exprimer de temps en temps votre gratitude et votre affection auprès de votre ami(e). Cela l’incitera à tenir ses qualités dans la durée, et donc de préserver votre amitié.

Crédits : Pexels

3/ L’honnêteté

Lorsque quelque chose vous déplaît, dites-le à votre ami(e). En effet, ce n’est pas en gardant vos ressentiments pour vous, que cela s’arrangera. L’amitié ne vise pas à accepter tout ce que l’autre fait et dit, bien au contraire. Un vrai ami sait dire quand les choses ne vont pas, ceci dans le but d’aider son interlocuteur à avancer dans la vie, mais aussi de préserver l’amitié qui lie ces deux personnes.

Apprenez également à accepter la franchise et l’honnêteté de votre copain(e). Celui-ci ne veut pas vous blesser, mais vous faire avancer.

4/  La bienveillance

Même nos amis les plus proches peuvent nous agacer de temps en temps. Qu’il s’agisse de leur caractère, de leurs émotions, réactions, ou de leurs actions, on ne les comprend pas ! Tout d’abord, essayez de comprendre pourquoi ses choix nous irritent. Ensuite, privilégiez la compréhension et la bienveillance, à la dureté et au jugement. Essayez de vous mettre à sa place. Vous n’aimeriez pas que votre ami(e) juge vos choix, n’est-ce pas ?  N’oubliez pas que cette personne est votre ami(e), et qu’elle a besoin de votre soutien.

5/ Limitez les dissonances

Si vous connaissez bien votre ami(e), vous devez sans doute connaître ses forces, mais aussi ses faiblesses. En amitié, les dissonances sont dues à un manque d’empathie dans la gestion de ce que vit l’autre. Pour limiter cela, la clé principale est la bienveillance. Si vous êtes en désaccord avec lui, essayez de comprendre son raisonnement plutôt que de le rabaisser.  Pour cultiver l’amitié et un lien sincère, expliquez-vous, communiquez, et quand il le faut, excusez-vous.

Source

Articles liés :

« Je souffre d’un sentiment de solitude »

Le syndrome de l’enfant unique existe-t-il ?

Confiance en soi : les 3 étapes clés